webmail   |   Administration  |   Galerie photo
Accueil / Services / Etude et Realisation AEP, Installation et realisation des surpresseurs

L’adduction d'eau regroupe les techniques permettant d'amener l'eau depuis sa source à travers un réseau de conduites ou d'ouvrages architecturaux vers les lieux de consommation.

L’eau est indispensable à la vie et au développement social et économique d’un pays. En ce sens, les bénéfices de la consommation d’une eau potable sont assez importants parce que, outre la réduction du nombre de maladies véhiculées par l’eau insalubre, un meilleur accès à l’eau potable permet aux ménages de gagner du temps puis d’économiser des ressources financières.

En effet, un accès plus large à une eau potable peut se révéler décisif dans la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de l’assainissement des conditions de vie de nos populations.

L'adduction d’eau potable (AEP) peut se diviser en divers éléments :

  • la source qui peut être un forage équipé d’un système de pompage (cas le plus fréquent), un cours d'eau naturel ou un plan d'eau.
  • un réseau de transport constitué de canalisations souvent enterrées, d'ouvrages d'arts (pont, siphon, canal) et d'un système, automatisé ou non, de vannes et de pompes ;
  • divers systèmes de stockage intermédiaires ;
  • un réseau terminal de distribution amenant l'eau aux consommateurs finaux ou à des points de distribution collectifs (pompes, fontaines, etc.).

Il existe deux types d'adduction :

  • l'adduction gravitaire, où l'écoulement de l'eau à des pressions importantes est causé par la différence des niveaux hydrauliques : l'altitude de la source est supérieure à l'altitude du point de consommation, et se déplace donc grâce à la force de gravitation d'où son nom. C'est le principe du château d'eau;

 

  • l'adduction par refoulement où la pression sur le réseau et l'acheminement de l'eau se fait à l'aide de pompes à l'intérieur de stations de pompage.

 

Installation de surpresseur

L'eau qui arrive dans votre logement est généralement à pression constante, environ 3 bars au compteur. Il est cependant possible, lors de l'ouverture de vos robinets, que la pression soit trop peu importante. Si elle est à moins de 0,3 bar au robinet qui se trouve le plus lésé en pression, vous pouvez investir dans un surpresseur.

Le choix d'un surpresseur dépend directement de vos besoins. La cuve de stockage ou non, sa capacité et son débit sont à déterminer en fonction de votre consommation journalière en eau. La cuve de stockage permet de ne pas mettre en route la pompe lors d'un petit écoulement d'eau ou bien en cas de fuite. Le surpresseur s'installe après le compteur d'eau et avant le clapet anti retour. Il est composé d'une pompe et d'un réservoir.